Le programme

12 février

19:00 - 21:30
CONFERENCE OUVERTE AU PUBLIC N°1 - « Il faut s’adapter » : quels enjeux pour la santé ?
avec le Pr Barbara STIEGLER, philosophe
En savoir plus

• A partir de 19h

Ouverture par Stéphane Vacchiani, Directeur du développement événementiel et de la communication du journal Sud Ouest

 

Entretien avec Roland Michel, Délégué Général du Think Tank Stratégie-Innovations-Santé

 

• 19h45 : Grande Conférence d’ouverture

« IL FAUT S’ADAPTER : QUELS ENJEUX POUR LA SANTé ? » avec le Pr Barbara Stiegler, philosophe

 

 

 

Alors que notre système de soins est en tension et que nous nous vivons une crise climatique sans précédent, la santé devient un objet central de préoccupation des Français. Dans son dernier ouvrage « Il faut s’adapter » Barbara Stiegler, qui en fait un de ses objets d’étude, apporte un éclairage profond et singulier qui fait écho au thème du FSA 2020 « Faire société autour de la santé ». Elle appelle à « une nouvelle conception philosophique et politique du sens de la vie et de l’évolution » et pose les termes de « deux rapports au temps et à l’évolution de la vie et des vivants qui s’affrontent » entre gouvernements d’experts d’un côté et mobilisation de l’intelligence des publics, inventant notre avenir collectif par le bas.

 

A quoi et de quelle façon devons-nous adapter et pourquoi et comment faire société autour de la santé ?

 

• 20h30 : Table ronde

En présence de Jean-Louis JayatPrésident de la Mutualité française Nouvelle-Aquitaine et Jean-Luc GleyzePrésident du Département de la Gironde

 

• 21h : échanges et dédicaces

En présence du Pr Barbara Stiegler

13 février
UNE FORMATION A LA TÉLÉMÉDECINE, VALIDANTE DPC.

UNE FORMATION DISPENSÉE PAR AGIR POUR LA TÉLÉMÉDECINE. INFORMATIONS & INSCRIPTIONS.

En savoir plus

08:00 - 09:00
Accueil café
09:00 - 10:30
Conférence n°2 - Refaire société en agissant sur les maladies : La Nouvelle Aquitaine, première Région à éliminer l’hépatite C
avec le Pr Geneviève Chêne, l'équipe projet de SCANVIR, Séverine Pinon-Béraudière, Juliette Foucher
En savoir plus

Aujourd’hui, les technologies conduisent la médecine à devenir davantage préventive, prédictive et personnalisée. Le développement du numérique offre à chacun – citoyens, usagers, patients – la possibilité d’être participant.

 

Néanmoins, un nombre croissant de personnes se marginalise du soin jusqu’à se détourner du système de santé.

 

Inégalités d’accès, manque d’accessibilité, limitation de la protection sociale, barrières de communications, marginalisation volontaire ou subite, renoncement au soin pour les populations les plus fragiles qui désertent l’hôpital, tels sont les processus qui participent de l’invisibilisation d’une partie de nos concitoyens et de leur exclusion du système de soin.

 

Et si pour résoudre ces problèmes, il fallait oser l’expérimentation ? Et s’il suffisait d’adopter un changement de positionnement, « d’aller vers », pour que les usagers les plus précaires soient enfin soignés, et que les professionnels de santé et le monde médico-social aient les moyens de leurs nobles ambitions ?

 

A travers le protocole « ScanVir® », l’élimination de l’hépatite C est désormais possible en Nouvelle-Aquitaine. Les équipes du CHU de Limoges, Poitiers et Bordeaux nous expliqueront comment cet horizon est devenu atteignable grâce à l’appui des associations médico-sociales spécialistes de l’accompagnement des publics les plus vulnérables.


• 9h

Ouverture par Stéphane Vacchiani, Directeur du développement événementiel et de la communication du journal Sud Ouest

 

Actualisation des scenarii de l’étude prospective avec Solange Ménival, Présidente du Think Tank Stratégie-Innovations-Santé et Roland Michel, Délégué Général du Think Tank Stratégie-Innovations-Santé

 

Intervenants :

 

  • Pr Geneviève Chêne, Directrice Générale de Santé Publique France

 

 

  • Dr Daniel Habold*, Directeur Santé Publique ARS Nouvelle Aquitaine

 

  • Séverine Pinon-Béraudière, Directeur des relations institutionnelles et économiques du laboratoire ABBVIE

 

  • L’équipe Projet de SCANVIR :
    • Le Dr Maryline Debette CHU Limoges
    • Le Pr Véronique Loustaud-Ratti CHU Limoges (toutes deux Hépatologues)
    • Le Pr Christine Silvain CHU Poitiers (Hépatologue)
    • Dr Jean-Michel Delile – Président de la Fédération addiction France et Directeur Général du CEID pour le territoire de l’ancienne Aquitaine
    • Samy Yahiaoui – Infirmier Scanvir – Référent Nouvelle-Aquitaine
    • Quentin Jaquoux – Responsable régional AIDES, Nouvelle-Aquitaine
    • Dr Philippe Devos, Association Tremplin 17

 

  •  Dr Juliette Foucher*, hépatologue au CHU de Bordeaux

*sous réserve

 

10:45 - 11:45
Atelier 1 : Le pacte pour le pouvoir de vivre
avec Isabelle Loulmet, Brigitte Lavigne, Hervé Paugam, Roland Michel, Yves Quentin
En savoir plus

Refaire société en luttant pour la justice sociale et la protection de l’environnement.

 

De la fragmentation sociale et territoriale du pays à la persistance des discriminations et des inégalités environnementales, le sentiment se développe que les différentes catégories sociales n’habitent plus le même monde, ne partagent plus la même réalité. Ce renoncement à ce qui crée du commun et à faire société a généré la tentation du repli sur soi et du sauve-qui-peut individuel. Il est urgent d’inverser cette tendance. Les solutions seront nécessairement collectives.

 

A propos du pacte : 

Associations environnementales, d’éducation populaire, de lutte contre la pauvreté, de soutien à l’accueil des migrants ; syndicats, fondations et mutuelles : ces structures ont fait le constat que la société civile organisée peine à se faire entendre par le gouvernement depuis le début du quinquennat. A l’origine, 19 organisations ont décidé de s’unir pour porter ensemble un pacte de la convergence de l’écologie et du social. Elles sont maintenant plus d’une cinquantaine à avoir rejoint le Pacte. Pour la première fois, ces organisations s’engagent à faire front commun en défendant collectivement 66 propositions pour donner à chacun le pouvoir de vivre. Ces propositions sont le fruit des débats et des travaux collectifs menés par toutes les organisations signataires. Elles représentent la voix de plusieurs millions de personnes.

 

Un objectif commun : ne plus dissocier les questions sociales et environnementales pour donner à chacun le pouvoir de vivre

 

Il n’y a pas d’un côté la question de la fin du monde et de l’autre celle de la fin de mois, les deux enjeux sont les deux faces d’une même pièce, s’alimentant et se combinant.

 

Sortir des énergies fossiles, rénover les passoires énergétiques ou rendre accessible une alimentation bio et locale c’est à la fois améliorer le quotidien, préserver la santé et s’attaquer aux défis environnementaux. Vouloir traiter l’écologie sans traiter le social c’est aller droit dans le mur.

 

L’opposition d’une partie de la population à la hausse de la taxe carbone en est le parfait exemple.

 

Intervenants :

Isabelle Loulmet, présidente de France Nature Environnement Nouvelle- Aquitaine

Brigitte Lavigne, secrétaire générale adjointe de la CFDT Nouvelle-Aquitaine

Hervé Paugam, Directeur Général des FRANCAS de la Gironde

 

Modérateur :

Roland MICHEL, délégué général du Think tank Stratégie Innovations Santé

 

Rapporteur :

Yves QUENTIN, Président Mutualité Française Charente

 

Atelier 2 : « NOUVIA », Programme d'Education Thérapeutique à destination des personnes vulnérables
avec Frédéric Deubil, Marie Leblanc, Ginette Poupard, Véronique Hantzberg
En savoir plus

Aider les malades chroniques les plus vulnérables à acquérir ou maintenir les compétences dont ils ont besoin pour gérer au mieux leur vie.

 

NOUVIA est un programme d’éducation thérapeutique du patient ambulatoire destiné aux malades chroniques dits « précaires » dans les secteurs du Médoc, du Blayais et du Sud-Gironde.

 

L’objectif principal du programme est de participer à l’amélioration de la qualité de vie du bénéficiaire en le rendant autonome, responsable et acteur de sa prise en charge.

 

Intervenants :

Frédéric DEUBIL, Trésorier de l’URPS Infirmiers Libéraux de Nouvelle-Aquitaine

Marie LEBLANC, Chargée de projets de l’URPS Infirmiers Libéraux de Nouvelle-Aquitaine

 

Modérateur :

Ginette Poupard, présidente du Ciss Gironde,

 

Rapporteur :

Véronique Hantzberg, Infirmière Lébérale, élue URPS

 

Atelier 3 : Comment un engagement humain inédit et pluridisciplinaire, permet l’élimination d’une maladie ?
avec Samy Yahiaoui, Quentin Jacoux, Dr Virginie Paillou, Séverine Pinon-Berandiere, Fabrice Ruggeri, Solange Menival
En savoir plus

Le projet Scanvir : une co-construction collective exemplaire et inédite partie de la pratique et de la volonté des acteurs de terrain.

A travers le programme « ScanVir® », l’élimination de l’hépatite C est désormais possible en Nouvelle-Aquitaine. Comment se sont réunies les équipes du CHU de Limoges, Poitiers? le CEID de Bordeaux le CHU de Bordeaux et l’ensemble des associations ?

Comment cet horizon est devenu atteignable ? Quel appui des associations médico-sociales spécialistes de l’accompagnement des publics les plus vulnérables ? Quelle méthodologie ?

 

 

Intervenants :

Samy Yahiaoui– Infirmier Scanvir – Référent Aquitaine

Quentin Jacoux– Responsable Régional AIDES, Nouvelle Aquitaine

Dr Virginie Paillou- CEID Bordeaux

 

Modérateur : 

Solange Ménival, Présidente du Think tank Stratégie-Innovations-Santé,

Fabrice Ruggeri, responsable RRIE/KAM Manager

 

Rapporteur :

Séverine Pinon-Béraudière,  Directeur des Relations Institutionnelles et Economiques

 

Atelier 4 : Responsabilité populationnelle, proactivité, promotion de la santé : de quoi parle-t-on ?
avec Sonia GROUX, Jean- Marc Destaillats, Dr Stéphane Olindo, Dr Dominique Dallay, Viviane Ramel
En savoir plus

La proactivité en santé, implications pour l’ensemble des acteurs de la santé

 

Les défis posés au système de santé, tels que le vieillissement de la population, la prévalence importante des maladies chroniques, l’atteinte de la « bonne santé » et les attentes des citoyens, le poussent à privilégier une approche plus globale de ce qu’est la santé et sa prise en charge.

 

Alors que les capacités scientifiques permettent une médecine de plus en plus préventive, personnalisée et même prédictive, la santé des individus et des populations se fonde aussi sur une approche au quotidien davantage proactive, tant sur le plan individuel que sur le plan collectif et populationnel.

 

Que signifie la proactivité ? Quelles sont ses implications pour l’ensemble des professionnels de santé et au-delà ?

 

Nous entendons tous parler des notions comme la responsabilité populationnelle, l’aller-vers, la promotion de la santé, qu’est-ce que cela veut dire ?

 

Intervenants :

Sonia Groux, cadre de santé, Pass du CH Angoulême

Stéphane Olindo, Praticien Hospitalier, Unité neuro-vasculaire CHU Bordeaux

Dr Jean- Marc Destaillats : Praticien Hospitalier PsychiatreChef de Pôle de Psychiatrie Adultes Centre Hospitalier de JONZAC

 

Modérateur :

Dr Dominique Dallay, membre du bureau de la Fédération Hospitalière de France

 

Rapporteur :

Viviane Ramel, en charge de la prospective à l’ARS Nouvelle Aquitaine

 

Atelier 5 : La e-santé dans mon exercice professionnel : les nouveaux outils
Dr Jean-Luc Delabant, Samuel Pratmarty, Dr Marc Sapène, Dr Nicolas Brugère
En savoir plus
Intervenants :
Dr Jean-Luc Delabant Médecin généraliste – Elu URPS ML NA
Samuel Pratmarty Directeur de l’Offre de Soins et de l’Autonomie à l’ARS NA
Modérateur : 
Dr Nicolas Brugère, médecin généraliste, élu URPS ML NA
Rapporteur :
Dr Marc Sapenne – Pneumologue – Elu URPS ML NA
12:15 - 12:45
Restitutions des ateliers 1 à 5
12:45 - 14:00
Pause déjeuner
14:00 - 15:00
Atelier 6 : Les communautés professionnelles territoriales de santé : mode d’emploi
Alexandre Perez, Dr Christian de Gaye, Karine Fontaine-Gavino, Bertrand Garros, Dr François Martial
En savoir plus

Les dix Unions Régionales des Professionnels de Santé Libéraux de Nouvelle Aquitaine se sont mobilisées dans le déploiement des Communautés Professionnelles Territoriales de Santé. 

Une CPTS est une nouvelle forme d’exercice coordonné proposée aux professionnels de santé à l’échelle d’un territoire défini qui vise notamment à mieux répondre aux besoins en santé de la population : accès aux soins, soins non programmés, prévention, organisation du parcours patient. Comment construire un projet de CPTS, sur quel territoire, avec quels acteurs doit se construire la coopération … ?

Responsabilité populationnelle : qu’est-ce que cela veut dire et quels impacts ? Questions et réponses avec les professionnels de santé de Nouvelle-Aquitaine lors de cet atelier.

 

Intervenants : 

Karine Fontaine-Gavino (Chargée de mission URPS Médecins Libéraux)

Dr Christian de Gaye (Médecin – Président CPTS de Soule)

Alexandre Perez (Kinésithérapeute, porteur projet CPTS Entre-deux-mers)

 

Modérateur :

Bertrand Garros (Président de la CRSA)

 

Rapporteur :

Dr François Martial (Président URPS Pharmaciens)

 

Atelier 7 : Le regroupement des laboratoires de biologie : quel impact ?
avec Hervé Walryck, Erwan Le Naour, Jean-Philippe Galhaud, Roland Michel
En savoir plus

En 2020, la biologie médicale reste un maillon incontournable de la chaine de santé : 70 % des décisions thérapeutiques sont prises en s’appuyant sur des résultats d’analyses de biologie médicale. En France, le secteur privé et les laboratoires hospitaliers cohabitent.

 

Depuis la loi Ballereau (ordonnance du 13 janvier 2010 ratifiée en 2013) et l’obligation d’accréditation, le secteur privé a connu une restructuration massive.

 

De façon perceptible pour les patients, les laboratoires se sont fortement regroupés et des structures de plusieurs dizaines voire centaines de laboratoires sont apparues au détriment des petits laboratoires indépendants.

 

Dans ces conditions, comment les laboratoires de Biologie Médicale peuvent-ils garantir et améliorer le service médical rendu ? Le maillage territorial est-il menacé ? De quelle manière les patients et les acteurs de la santé peuvent-ils participer activement à cette évolution ?

 

 

Intervenants :

Jean-Philippe GALHAUD, Biologiste, directeur des Affaires Médicales du groupe LABEXA
Erwan LE NAOUR, Biologiste, directeur adjoint des Affaires Médicales du groupe LABEXA
Hervé WALRYCK, Biologiste, directeur du support à la Prescription du groupe LABEXA

 

Modérateur :

Roland MICHEL, délégué général du Think tank Stratégie Innovations Santé

 

Rapporteur :

Jean-Philippe GALHAUD, Directeur des affaires médicales Groupe Labexa

 

 

Atelier 8 : Comment le Grand Dax se transforme en territoire de sante et de prévention et mieux être 4.0 ?
avec Isabelle Castéra, Stéphane Mauclair
En savoir plus

Modérateur :

Isabelle Castéra, journaliste Sud Ouest

 

Rapporteur :

Dr Stéphane Mauclair, Vice-Président Grand Dax

Atelier 9 : Santé-Environnement : Les engagements de la Métropole de Bordeaux
avec Céline Garnier, Pascaline Galy, Patrick Faucher, Stéphane Vacchiani
En savoir plus

Intervenants :

Intervenants : Céline Garnier, épidémiologiste ORS Nouvelle Aquitaine

Pascaline Galy, chargée de mission qualité de l’air à Bordeaux Métropole

 

Modérateur :

Stéphane Vacchiani, directeur de l’évènementiel et de la communication Sud Ouest

 

Rapporteur :

Patrick Faucher, Directeur de la direction énergie, écologie et développement durable

15:15 - 16:15
Atelier 10 : Comment vivre avec une maladie chronique au travail ?
avec Pr Jean-Luc Pellegrin, Dr Karine Laizet, Carole Fantini, Dr Catherine Dalm, Sabine Dutheil, Dr Hortense Mineur
En savoir plus

Intervenants :

Dr Catherine DALM Medecin inspecteur regional du Travail

Sabine Dutheil, Patiente Experte et coordinatrice du réseau LISA (L’Institut du Sein Aquitain)

Dr Hortense Laharie Mineur, oncologue et Présidente du LISA

 

Modérateur :

Pr Jean-Luc Pellegrin, directeur du collège sciences de la santé Université de Bordeaux

 

Rapporteur :

Dr Karine Laizet

Carole Fantini

 

Atelier 11 : Co-construire une information médicamenteuse fiable, avec les professionnels, les patients, et les acteurs de la e-santé
avec Philippe Gaubert, Dr Antoine Prioux, Dr Clément Goehrs, Charlotte Malchère
En savoir plus

Patient expert :

Philippe Gaubert, président de la SILLC

 

Modérateur :

Dr Antoine Prioux, pharmacien

 

Rapporteur :

Dr Clément Goehrs, CEO de Synapse Medecine

 

Atelier 12 : Comment réussir le care management de la personne âgée à domicile ?
avec Karine Péres, Christophe Lorieux, Christian Fillatreau, Bernard Bensaïd
En savoir plus

L’amélioration de la prise en charge des personnes âgées à domicile est un défi à relever pour faire société le plus longtemps possible.

Le système de service d’aide et d’accompagnement à domicile est essentiel au maintien du lien social et du faire société des personnes fragiles ou âgées.

Il peut encore améliorer les soins et les services d’une part, et la satisfaction des professionnels d’autre part. Pour cela il faut en repenser l’organisation et introduire de nouveaux outils.

 

Intervenants :

Benoit Huet, chargé de projet à l’ANAP

Christophe Lorieux,coordinateur des projets e-santé Doctegestio.

 

Modérateur :

Christian Fillatreau, Président du cluster TIC santé

 

Rapporteur :

Benard Bensaïd, Président de Doctegestio

16:45 - 17:15
Restitutions des ateliers 6 à 13
17:15 - 18:45
Conférence n°3 - Faire société en allant vers l’autre : une autre façon de prendre soin, devenir proactif
avec Michel Laforcade, François Alla, Philippe Arramon-Tucoo, Jacques Lucas, Patrick Charpentier, Pr Nathalie Salles
En savoir plus

Territoires et sociologie, parcours des soins et pertinence des actes, accès aux soins et datas, tout est lié. Trente pour cent des actes seraient redondants ou inutiles, soit un montant approximatif de quarante milliards d’euros, qui pourraient être réinvestis dans un système de santé plus vertueux, qui miserait sur le développement de la prévention populationnelle et individuelle en ré interpellant nos modes de vies et l’organisation de la gradation des soins, à partir de la plus grande proximité des lieux de vie : du « vivre ensemble » au suivi par des équipes de soins pluri-professionnelles pro-actives.

 

Les questions du déploiement du numérique, des rémunérations à la capitation et au forfait se posent alors.


Intervenants :

 

  • Michel Laforcade, Directeur Général de l’Agence Régionale de Santé de Nouvelle Aquitaine

 

  • François Alla, Professeur de Santé Publique à l’Université de Bordeaux

 

  • Dr Philippe Arramon-Tucoo, Président de l’URPS ML NA

 

  • Jacques Lucas, président de l’agence numérique en santé

 

  • Pr Nathalie Salles, présidente de la Société Française de Santé Digitale

 

  • Patrick Charpentier, président régional de France-Assos-Santé

*sous reserve

14 février

08:00 - 09:00
Accueil café
09:00 - 10:00
Atelier 14 : La réforme "100% santé" en dentaire
avec Elise Arrivé, Dr Pierre Epifanie, Hervé Parra, Dr Jean Desmaison
En savoir plus

Donner aux Français un accès à des soins de qualité, pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie obligatoire et complémentaire, dans le domaine de l’optique, de l’audiologie et du dentaire, est l’ambition affichée par la réforme « 100% Santé ».

 

En dentaire, des premières mesures ont été mises en place en 2019 pour réorienter l’activité des chirurgiens-dentistes vers davantage de prévention, de soins courants dit conservateurs et moins d’actes prothétiques.

 

De plus, depuis le 1er janvier 2020, certains soins prothétiques dentaires (couronnes et bridges) sont entrés dans le panier 100% Santé et, à ce titre, sont intégralement pris en charge (AM +CS). Ce panier de soins sera complété par d’autres prothèses (prothèses amovibles notamment) à compter du 1er janvier 2021. (Remarque : le panier « 100% santé », dit reste à charge zéro, ne signifie pas tiers-payant.)

 

En dentaire, quelles sont alors les conditions pour que cette réforme atteigne ses objectifs ?

 

Intervenants :

Dr Elise Arrivé, Assistant hospitalier universitaire en odontologie, Epidémiologiste à l’INSERM U897

Dr Pierre Epifanie, Chirurgien-dentiste Conseil, Chef de Service chargé de mission sur le plan régional, Assurance Maladie

 

Modérateur :

Hervé Parra, directeur du GIHP

 

Rapporteur :

Dr Jean Desmaison,
Président de l’URPS Chirurgiens-dentistes Nouvelle-Aquitaine

 

Atelier 15 : Arbre conseils et d'orientation en pharmacie : une première en France
En savoir plus

L’officine est en première ligne pour répondre aux questions des patients sur la douleur et prévenir les mauvais usages et les risques liés à l’automédication.

 

Toute dispensation d’anti douleurs doit s’accompagner d’un questionnement et de conseils afin de sécuriser l’utilisation par les patients au maximum. Le pharmacien est en première ligne pour sensibiliser autour des douleurs silencieuses, car une personne qui souffre sans en parler à un professionnel de santé est plus à risque de mésusage ou d’inobservance.

 

Intervenants : 

Thierry BARTHELME, Co-président de la Société Française des Sciences Pharmaceutiques Officinales (SFSPO)

Charlotte MALCHERE, directeur des affaires publiques  SANOFI Nouvelle Aquitaine

 

Modérateur/Rapporteur :

Dr François Martial, Président de l’URPS pharmaciens Nouvelle-Aquitaine

Atelier 16 : S'adapter pour prévenir les problèmes de santé de l’enfant
avec Dr Anne Raynaud, Dr Pascal Pillet, Dr Karine Lebourgeois-Dehail, Emmanuelle Ajon, Solange Menival

Intervenants :

Dr Anne Raynaud, Psychiatre Directrice de l’Institut de la parentalité

Dr Pascale Pillet, Praticien hospitalier responsable unité de Pédiatrie générale/post urgences, Rhumatologie et Médecine Interne pédiatrique, Pôle de pédiatrie, Hôpital des enfants, CHU Bordeaux

Dr Karine LEBOURGEOIS-DEHAIL, Pédiatre de PMI, Département de la Gironde

 

Modérateur :

Solange Ménival, Présidente du Think tank Stratégie-Innovations-Santé

Rapporteur :

Emmanuelle Ajon, Vice-présidente Conseil départemental de la Gironde

 

Atelier 17 : Bergonié : Un hôpital dans la cité
En savoir plus

L’hôpital prêt à assumer toutes les dimensions sociétales ?

 

Penser la santé de demain, c’est penser un hôpital qui est ouvert sur la cité et ses citoyens, un hôpital qui ose mettre en scène d’autres rapports démocratiques et participatifs pour œuvrer vers d’autres collaborations avec la société civile mais aussi tout acteur contribuant aux aspects humains, éthiques, esthétiques, sociaux, et culturels tant dans la prise en charge des patients que dans l’aménagement de l’environnement hospitalier.

 

Intervenants :

 

Modérateur :

Claire Prin-Lombardo, ancien directeur des soins

Rapporteur :

Nicolas Portolan, directeur général de l’institut Bergonié

Atelier 18 : Quand les soignants sont malades de la santé
avec Agnès Pariente, Dr Jean Thevenot, Dr Eric Rouchaud, Bruno Delhomme, Dr Stéphane Guez, Dr Philippe Domblides
En savoir plus

Veiller à la santé et la sécurité des professionnels du soin, condition indispensable pour assurer le bien être et la santé de tous, donc de notre société.

 

Pendant de nombreux mois, les soignants par milliers, ont défilé dans les villes de France, pour dénoncer leur malaise et leur épuisement. Leur désarroi est majeur face aux agressions et actes d’incivilité dont ils sont cibles.

 

Prendre soin des professionnelsde santé, c’est prendre soin de soi et c’est prendre soin de tous.

 

Comment on s’y prend ? Comment se former ?

 

Intervenants :

Dr Jean THEVENOT,Président du Conseil régional d’Occitanie de l’Ordre des médecins et Président de l’Association Mots

Dr Eric ROUCHAUD, Président de l’Association Sécurimed 87 et Trésorier Adjoint du Conseil départemental de Haute-Vienne de l’Ordre des médecins

Jean-Louis RABEJAC, Président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine de l’Ordre des Masseurs-Kinésithérapeutes

Pierre BEGUERIE, Président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine de l’Ordre des Pharmaciens et Président du Conseil central des Pharmacies d’Officine de France

Agnès PARIENTE,Trésorière du Conseil départemental de la Gironde de l’Ordre des Infirmiers

 

Modérateur :

Bruno Delhomme, Président du Conseil Régional de l’Ordre des infirmiers de Nouvelle Aquitaine

Dr Stéphane Guez, membre du CROM

 

Rapporteur :

Dr Philippe Domblides, président du Conseil régional de l’Ordre des médecins

 

10:15 - 11:45
Conférence débat n°4 - Comment faire ou refaire société autour de la santé ?
avec Frédéric Bizard, Frédéric Pierru, Stéphane Junique, Patrick Faucher
En savoir plus

Poser les constats et les enjeux. Poser le défi financier. Exprimer les idées pour redonner corps à notre démocratie, tracer les chemins de la solvabilité et de la réduction des inégalités, réinventer le sens commun, retisser les liens humains pour mener des projets à moyen et long terme afin de refonder nos organisations de santé. C’est de la manière dont on fait société que l’on se donne les capacités de prendre soin de notre santé. En amont du soin, l’action sur la façon dont nous anticiperons les bouleversements économiques, climatiques et sociaux sera déterminante pour relever les défis de la solidarité et de la santé du 21ème siècle.

– Va-t-on et faut-il aller vers une étatisation de la santé ?
– Quel rôle pour les partenaires sociaux ?
– Comment résoudre les inégalités de santé ?
– Va-t-on vers un système assurantiel de gestion du risque ?
– Quel rôle pour les GAFA et autres plateformes numériques ?
– Les datas sont-elles une marchandise ?
– Quel risque pour la souveraineté nationale en santé ?

– Quel chemin pour concilier la réduction des inégalités, l’innovation, l’accès aux soins et l’efficience ?

 

Intervenants :

 

  • Pr Frédéric Pierru, Sociologue de l’Etat et de l’action publique

 

  • Pr Frédéric Bizard, Economiste, spécialiste des questions sociales et de santé

 

  • Conférence suivie d’une table ronde en présence de :

– Stéphane Junique – Vice-Président de la Mutualité Française

Témoignage de Patrick Faucher – Directeur de la direction des énergies, écologie et développement durable de Bordeaux métropole

11:45 - 12:30
Restitutions des ateliers 14 à 18
12:30 - 12:45
Mot de la fin et clôture du Forum Santé et Avenir 2020
S'inscrire